Scopélitis, Septembre 1995

Publié le par Marc Lemonier

C'était il y a 21 ans, un soir de début septembre vers 19h30.

Le Scopélitis premier du nom a du retard, il arrive de Pisso Livadi à Paros ou de Mykonos. C'est désormais un vieux bateau, qui a commencé sa carrière sur les eaux tumultueuses de lamer Noire avant d'être racheté à Mytikène par la famille Scopélitis. Depuis 1987 il assure la desserte des petites Cyclades. Avant cela la famille d'armateurs d'Amorgos a possédé deux caïques de moindre taille, qui transportaient les voyageurs et les marchandises tant bien que mal.

A la fin des années 1990, le Scopélitis est désormais dans un piètre état, la rouille le ronge, et ses sièges de plastique orange ne sont plus tous solidaire du pont supérieur. Pourtant c'est le moyen le plus sur et régulier de circuler entre les îles de l'archipel et tous les commerçants comptent sur lui pour leurs livraisons quotidiennes. 

Nous les retrouverons prochainement.

Le Scopélitis premier du nom cessera de circuler en 1998, remplacé par l'Express Scopélitis. PArti à la feraille ? MAis non? Dans un ouvrage intitulé Scopélitis'Story, de Giovanni Perotti et Mila de Franco, Dimitri Scopelitis en personne affirme que son rafiot réformé a été remis à neuf et circule désormais sur les eaux tranquilles du Rhin. 

 

 

 

 

 

 

 

Tags : Koufonissi, Scopélitis

Commenter cet article